Conflit antéro-externe de la cheville & Ablation de corps étrangers de la cheville


Le conflit de cheville peut avoir une composante tissulaire ou osseuse.

Précisément

Le conflit tissulaire de cheville est une manifestation douloureuse d’une cheville après un épisode d’entorse. En effet, la capsule articulaire (ce qui emballe l’articulation) peut cicatriser de manière épaissie. Cette capsule peut alors venir véritablement se coincer dans l’articulation lors de mouvements de flexion ou d’extension de la cheville. Le patient relate alors une symptomatologie de pseudo blocage ou de craquement.

Des examens complémentaires seront nécessaires pour déterminer l’importance et la nature du conflit. Une infiltration d’un anti-inflammatoire retard peut permettre la guérison en cassant le cycle inflammatoire de cette pathologie. Si l’infiltration n’a pas apporté les résultats escomptés, il faut généralement proposer une résection par arthroscopie. Dans ce cas, l’appui sera immédiat après la chirurgie et une kinésithérapie sera nécessaire pour récupérer toutes les amplitudes.

Le conflit osseux repose sur le même mécanisme que le conflit tissulaire mais la cheville produit généralement des excroissances osseuses qui viennent au contact l’une de l’autre lors des mouvements extrêmes de la cheville. Le foot, par exemple, est un pourvoyeur de cette pathologie par les traumatismes répétés sur le dos du pied. Le traitement est d’abord infiltratif et, si le soulagement n’est pas obtenu par ce moyen, il faut alors envisager un geste chirurgical arthroscopique pour enlever la capsule trop saillante mais également réséquer les excroissances osseuses qui sont à l’origine des douleurs.


Docteur spécialisé :

Dr. Georges Laval

Spécialité cheville / pied

Prendre rendez-vous

Les consultations de chirurgie orthopédique de la Clinique du Val d'Ouest se tiennent au Médicentre.

39 chemin de la Vernique à Écully - Tél. 04 72 19 31 25 - horaires : lorem ipsum dolor set eger

Prendre rendez-vous